Oushak

9'10" x 8'1"

Oushak: 9'10" x 8'1"

Oushak: 9'10" x 8'1"
Oushak: 9'10" x 8'1"
Oushak: 9'10" x 8'1"
Oushak: 9'10" x 8'1"
Oushak: 9'10" x 8'1"
Oushak: 9'10" x 8'1"
Oushak: 9'10" x 8'1"
NomOushak
Dimensions en pieds9'10" x 8'1"
Dimensions en mètres3.00 x 2.48
Matière100% laine pure, colorants organiques naturels
Type de fabricationNoué à la main
Type de noeudsSenneh
Pays de fabricationAfghanistan
Origine du designPersan
ConditionNouveau, unique en son genre
Numéro de référenceK28113900F
DES TAILLES SUR MESURE SONT DISPONIBLES PAR COMMANDE SPÉCIALE
VEUILLEZ S.V.P NOUS CONTACTER AFIN DE VÉRIFIER LA DISPONIBILITÉ
Les photos sont représentatives et leurs couleurs ne sont pas nécessairement exacte.
Chaque tapis est de la plus haute qualité de sa classe et il est sélectionné pour vous par la famille Bashir.

Un bref aperçu des tapis Ouchak

Bien établie dès la seconde moitié du XVIe siècle, la manufacture d’Ouchak est l’une des seules dont on puisse suivre l’évolution. Pendant plus de quatre siècles d’affilée, la production n’a jamais cessé. Située au cœur d’une région d’Anatolie occidentale d’accès aisé, cette ville, où exercent de nombreux teinturiers, jouit d’une situation propice à l’exportation. Celle-ci se fait non seulement vers la capitale, mais aussi vers les pays d’Europe et d’Asie, grâce au port d’Izmir (aujourd’hui Smyrne) à l’ouest et d’Antalya, au sud. Au XVIIe siècle, la production de la manufacture de la ville dépasse celle d’autres centres, comme en témoigne la quantité de tapis de la mosquée Yeni Djami, inventoriés en 1674, figurant sous la dénomination commue d’Ouchak. Un édit impérial de 1726 ordonne aux autorités de la ville de surseoir à d’autres livraisons pour se consacrer à celle des tapis destinés à meubler la chambre des reliques du Prophète au palais du Topkapi, prouvant ainsi qu’Ouchak travaillait également pour la cour. Les miniatures ottomanes du XVIe siècle nous en offrent, du reste, une preuve évidente. La réputation de cette ville se maintient jusqu’au XIXe siècle, lorsqu’elle englobe la production des tisserands des villages environnants, qui travaillent à pièce d’après des modèles fournis par les marchands. À cette époque, l’Europe apprécie les tapis de Smyrne, ainsi nommés à cause du port qui les exporte vers l’Europe, mais fabriqués à Ouchak et ses environs.

Demande de prix

Veuillez prendre un moment pour remplir le formulaire ci-bas :

Demande de prix pour :

Numéro de référence :

Numéro de téléphone
Méthode préféré de contact
Commentaires

Faire une offre

Veuillez prendre un moment pour remplir le formulaire ci-bas :

Votre offre pour le tapis
Numéro de référence
Numéro de téléphone
Méthode de contact préféré
Commentaires