Qum oiseaux du paradis, circa 1950

5'3" x 3'5"

Qum oiseaux du paradis, circa 1950: 5'3" x 3'5"

Qum oiseaux du paradis, circa 1950: 5'3" x 3'5"
Qum oiseaux du paradis, circa 1950: 5'3" x 3'5"
Qum oiseaux du paradis, circa 1950: 5'3" x 3'5"
Qum oiseaux du paradis, circa 1950: 5'3" x 3'5"
Qum oiseaux du paradis, circa 1950: 5'3" x 3'5"
Qum oiseaux du paradis, circa 1950: 5'3" x 3'5"
Qum oiseaux du paradis, circa 1950: 5'3" x 3'5"
Qum oiseaux du paradis, circa 1950: 5'3" x 3'5"
NomQum oiseaux du paradis, circa 1950
Dimensions en pieds5'3" x 3'5"
Dimensions en mètres1.60 x 1.04
Matière100% soie pure
Type de fabricationNoué à la main
Type de noeudsSenneh (asymétrique)
Pays de fabricationIran
Origine du designPersan
ConditionSemi-antique, excellente condition, unique en son genre
Numéro de référenceLP2107058f
DES TAILLES SUR MESURE SONT DISPONIBLES PAR COMMANDE SPÉCIALE
VEUILLEZ S.V.P NOUS CONTACTER AFIN DE VÉRIFIER LA DISPONIBILITÉ
Les photos sont représentatives et leurs couleurs ne sont pas nécessairement exactes.
Chaque tapis est de la plus haute qualité dans sa classe. Il est sélectionné pour vous par la famille Bashir.

Aperçu

Voici un tapis semi-antique perse d’occasion en excellente condition. Il est tissé dans la ville de Qum (centre nord de la Perse) vers 1950. Le tapis possède encore ses franges et ses glands tissés et est d’une extrême richesse en formes symboliques. Le symbolisme présenté sur les tapis persans ou de style similaire est transmis de génération en génération. Selon certain, il semblerait qu’ils protègent du mauvaise œil.

Un fait saillant de ce tapis est l’arbre de vie qui prend racine vers le haut ainsi que la multitude d’oiseaux qui y sont dépeints. À l’intérieur de la bordure la plus large, nous pouvons observer un vaste assortiment de petits oiseaux, tous symboles de foi et de fertilité. Chaque oiseau est d’ailleurs niché entre des fleurs de laurier, qui représentent quant à elles la protection et le bonheur.

Mis à part le gros arbre de vie au centre du tapis, d’autres, moins volumineux, se démarque ; il est accompagné de canards (synonyme de mariage fidèle) et de colombes pacifiques. Les couleurs sont aussi messagères de l’histoire d’un tapis ainsi que de ses créateurs ; par exemple, le coloris doré de ce tapis symbolise la richesse et le pouvoir tandis que le champ ivoire rappelle la pureté et la propreté. Comprendre comment interpréter ces créations nous amène forcément à entreprendre une relation avec le tisseur, sa communauté et sa culture. Certaines pièces peuvent être même porteuses d’un message historique qui se dépeint dans la finesse de ces œuvres d’art particulières.

Un bref aperçu des tapis Qum

Les tapis "Qum", aussi connu sous les noms de Ghoum, Gom, Qom, Qoum, Kum ou Koum, sont tissés dans les ateliers de Qom, une ville située dans le centre nord-ouest de l'Iran. La production de tapis est récente ; les premiers métiers à tisser apparurent à Qom seulement vers 1930. Par conséquence, les tapis provenant de cette ville ne possèdent pas de designs traditionnels particuliers. Malgré tout, les Qum se sont rapidement imposés sur le marché mondial grâce à leur exécution technique raffinée et à la variété de leurs dessins, inspirés des dessins des centres persans plus importants. Ils font aussi référence aux traditions plus anciennes et parfois aux motifs des tapis du Caucase.

Il y a des tapis Qum avec des dessins floraux à champs unis semblables à ceux des Isfahan ou bien à médaillon central comme ceux des Kashan. Donc, parfois ces tapis sont considérés comme étant des Kashan ou des Isfahan alors qu'ils ne le sont pas. Par contre, un Qum ne sera jamais considéré comme étant un Tabriz car les tapis de type Qum, Kashan et Isfahan sont composé de noeuds asymétriques (Persan ou Senneh) alors que les tapis Tabriz sont composé de noeud symétrique (Turc ou Ghiodès). Les motifs boteh et zir-i-sultan sont devenus un thème classique dans la décoration de ces tapis.

En ce qui concerne les couleurs, les Qum n'en comprennent pas une vaste gamme, ce sont généralement des tons vifs: rouge, bleu, bleu ciel et crème sont les plus utilisés pour le champ, même si dans les années 70, on employait des tons beaucoup plus ténus et éteints. Les Qum entièrement noués en soie qui représentent la pointe de diamant sont de grande importance dans la production persane contemporaine ; il s'agit de tapis au nouage très fin, riches en couleurs, nuances et détails minutieusement réalisés qui n'ont pas d'équivalents dans toute la Perse. Pour en savoir plus sur l'histoire des tapis persans, veuillez s.v.p visiter notre section: tapis iraniens.

Un bref aperçu des tapis illustrés

Des tapis représentant des images ont été fabriqués pendant des siècles, et le plus ancien connu aujourd'hui date du 6ème siècle av. n. è. Les tapis illustrés sont parfois qualifiés de 'Tapis-Tableaux'. Ils sont rares aujourd'hui et font partie des tapis Perses et Orientaux les plus précieux au monde. Ils sont généralement très détaillés et sont tissés de soie ou d'un mélange de soie et de laine, bien que l'on en tisse aussi en pure laine depuis des siècles. Ils contiennent de la soie, des détails en soie ou une laine très fine et sont la plupart du temps accrochés sur les murs intérieurs de maisons luxueuses, de bâtiments gouvernementaux, de châteaux et de palais, en guise de décoration. À la différence des tapis traditionnels sur lesquels on marche, ces tapis se conservent mieux et ont donc une plus grande valeur. En fait, ils peuvent être vendus dans de prestigieuses ventes aux enchères à travers le monde, telles que chez Christie's et Sotheby's à New York et à Londres. Les tapis illustrés peuvent aussi être admirés dans des expositions en Amérique du Nord et en Eurasie. Ils font souvent partie de collections appartenant à d'importants musées.

Les motifs et matières des tapis illustrés sont complètement différents des tapis Orientaux ou Persans traditionnels, qui représentent habituellement des arabesques, avec un médaillon au centre, ou des imprimés géométriques. On peut trouver une grande variété d'images sur les tapis illustrés comme des scènes de chasse, les quatre saisons, des gens, des visages, des statues, des animaux, des figurines, des jardins Français, des miniatures Persanes, des poèmes, des histoires folkloriques et des thèmes religieux de la Torah, de la Bible et du Coran. Ces pièces ont parfois été fabriquées pour rendre hommage à des hommes d'état, des ministres, des rois et des héros nationaux. Parfois, certaines ont pour but de commémorer des batailles spéciales, des guerres et d'autres évènements importants de l'Histoire.

La première trace de tapis illustrés remonte au 9ème siècle av. n. è. et leur production s'est particulièrement intensifiée à la fin du 19ème siècle en Iran, principalement dans les villes d'Isfahan, Kirman, Qum, et Tabriz. Certains tapis illustrés sont de nature plus tribale, faits de laine plus simple et contenant rarement de la soie. Leur tissage est plus grossier et leurs nœuds sont plus gros. Ils sont habituellement fabriqués dans d'autres régions de la Perse, contrairement à leurs homologues de soie, fabriqués dans de grandes villes. À la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle, avoir un tapis Kirman de style Européen est devenu la mode en Iran. Des versions d'images Occidentales et de sites Iraniens pré-Islamiques et d'autres représentations Européennes sont devenues courantes. Les citoyens éminents commandaient des tapis, soit en cadeau, soit pour leur usage personnel. Dans un exemple particulièrement inhabituel, maintenant au Musée du Tapis à Téhéran, un motif Français d'un ancien guerrier Gaélique, avec son titre gravé dans une plaque de cuivre "guerrier Français", a été tissé en un tapis Kirman pour le Premier Ministre et Prince Abdul Hussain Farmanfarmaian. Comme on le voit, les tapis illustrés sont aussi variés que l'Histoire et les sujets le permettent. Ils racontent tous une histoire et sont agréables à regarder.

Sources et inspiration : BÉRINSTAIN, Valérie, et al. L'art du tapis dans le monde, Paris, Mengès, 1996, 378 p. ; JERREHIAN JR., Aram K. A. Oriental Rug Primer, Philadelphie, Running Press, 1980, 223 p. ; HERBERT, Janice Summers. Oriental Rugs, New York, Macmillan, 1982, 176 p. ; HACKMACK, Adolf. Chinese Carpets And Rugs, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1980, 45 p. ; DE MOUBRAY, Amicia. et David BLACK. Carpets for the home, London, Laurence King Publishing, 1999, 224 p. ; JACOBSEN, Charles. Oriental Rugs A Complete Guide, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1962, 479 p. ; BASHIR, Shuja. communication personnelle, s.d. ; Sources de sites web et dates de consultation variées (à être confirmées). Utilisé sous toutes réserves.

À propos des tapis antiques

Les tapis antiques, qui datent d'au moins cent ans, sont faits de laine travaillée à la main et de teinture naturelle ; ils possèdent une surface plus lumineuse et animée, ce qui donne une illusion de profondeur. Les tapis fabriqués il y a entre 50 et 99 ans sont considérés comme étant semi-antiques.

Les designs de tapis orientaux et persans du 20e siècle ont lentement commencé à se transformer ; plus l'influence occidentale s'installait dans le Moyen-Orient, plus les cultures originaires perdaient de leur influence; leur habilité à conserver des designs traditionnels diminua en même temps que leur habileté à préserver des techniques d'artisanat traditionnelles.

Pour cette raison, la différence entre les tapis antiques et les pièces qui firent fabriquées plus tard ne se distingue pas uniquement en nombre d'années ; il s'agit plutôt d'une véritable distinction dans la qualité, et ce, sur plusieurs niveaux.

Conseils pour les collectionneurs
  • Les tapis antiques sont faits généralement de laine, de coton et de soie. Les nouveaux tapis sont faits à partir d'une variété de fibres telles que le coton mercerisé, la fausse soie, le mélange de soie et à partir de fibres artificielles telles que l'oléfine
  • Si le tapis possède des signes d'usure, mais demeure de couleur vive; ceci est un indice que c'est un véritable tapis antique.
  • À des fins d'assurances, vous devriez toujours demander à obtenir un certificat d'authenticité d'un marchand. Celui-ci devrait inclure les informations suivantes: la grandeur, l'origine, l'âge, le style, le matériel, le nombre de nœuds par pieds carrés, la condition et la valeur estimée du marché.
  • Un véritable tapis oriental ne possède pas de marque et n'est pas tufté à la main.

Demande de prix

Veuillez prendre un moment pour remplir le formulaire ci-bas :

Demande de prix pour :

Numéro de référence :

Numéro de téléphone
Méthode préféré de contact
Commentaires

Faire une offre

Veuillez prendre un moment pour remplir le formulaire ci-bas :

Votre offre pour le tapis
Numéro de référence
Numéro de téléphone
Méthode de contact préféré
Commentaires