Amritsar - Le temple doré

6'10" x 4'7"

Amritsar - Le temple doré: 6'10" x 4'7"

Amritsar - Le temple doré: 6'10" x 4'7"
Amritsar - Le temple doré: 6'10" x 4'7"
Amritsar - Le temple doré: 6'10" x 4'7"
Amritsar - Le temple doré: 6'10" x 4'7"
Amritsar - Le temple doré: 6'10" x 4'7"
Amritsar - Le temple doré: 6'10" x 4'7"
Amritsar - Le temple doré: 6'10" x 4'7"
NomAmritsar - Le temple doré
Dimensions en pieds6'10" x 4'7"
Dimensions en mètres2.08 x 1.40
Matière100% laine pure, colorants organiques naturels
Type de fabricationNoué à la main
Type de noeudsSenneh
Pays de fabricationPakistan
Origine du designTribal
ConditionNouveau, unique en son genre
Numéro de référenceSEK21024092F
Prix$3700Prix spécial$1850
CUSTOM SIZES AVAILABLE BY SPECIAL ORDER
PLEASE CONTACT US FOR AVAILABILITY
Sizes are approximate. Photographs are not necessarily exact for color.
New rugs are of the highest quality in their category and are handpicked overseas by the Bashir family.
Un bref aperçu des tapis Moghole

Miniature de l'empire mogholLe tissage de tapis a connu ses débuts en Inde au 16e siècle grâce au grand Empereur Mohgole Akbar. Ces tapis sont nommés tapis mohgole ou mogole. On dit que lorsque Babur (fondateur de l'empire Moghol) arriva en Inde, il était déçu par le manque flagrant de produits de luxe. Les luxures de la Perse lui manquaient, et cela incluait les tapis persans. Akbar a démarré les bases de la tradition de tissage de tapis en Inde, en 1520 après J.C., lorsqu'il invita des tisseurs persans dans son palais à Agra. Avec leur aide, il établit des centres de tissage à Agra, Delhi et Lahore afin de faciliter la production de tapis à style persan, qui sont inspirés par les designs provenant des villes persanes de Kirman, Kashan, Isfahan et Herat.

En 1526, l'Empire moghol domina le Nord de l'Inde et une partie du sud de 1526 à 1857, lorsque le dernier représentant de cette dynastie, Muhammad Bahadur Shah, fut exilé par les Anglais en Birmanie. Cependant, l'époque des Grands Moghols se limite à six empereurs : Babur (1526-1530), Humayun (1530-1555), Akbar (1556-1605), Jahangir (1605-1627), Shah Jahan (1628-1658) et Aurangzeb (1658-1707).

L'empereur Akbar (1556-1605), dont le règne fut particulièrement brillant, s'intéressait à toutes les formes d'art incluant le tissage de tapis. Lors de la construction de la ville de Fatehpur Sikri, Akbar fit aménager de nombreux ateliers d'art et d'artisanat. Ces artisans employaient des techniques persanes et des reproduisaient des designs persans afin de produire de fins tapis pour leur seigneur mohgole.Les tapis mogholes présentent souvent des animaux, des fleurs et la vie en cour. Ceux-ci sont possèdent des couleurs vives et les tapis en soie noués à la main peuvent avoir 4224 nœuds par pouce carré. Certains des tapis les plus exclusifs ont été fabriqués pendant le règne moghole pour les empereurs mogholes et leur cour. Tous étaient uniques à leur manière, mais tous possédaient une même touche de combinaison magique entre les couleurs et les designs.

Sources et inspiration : BÉRINSTAIN, Valérie, et al. L'art du tapis dans le monde, Paris, Mengès, 1996, 378 p. ; JERREHIAN JR., Aram K. A. Oriental Rug Primer, Philadelphie, Running Press, 1980, 223 p. ; HERBERT, Janice Summers. Oriental Rugs, New York, Macmillan, 1982, 176 p. ; HACKMACK, Adolf. Chinese Carpets And Rugs, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1980, 45 p. ; DE MOUBRAY, Amicia. et David BLACK. Carpets for the home, London, Laurence King Publishing, 1999, 224 p. ; JACOBSEN, Charles. Oriental Rugs A Complete Guide, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1962, 479 p. ; BASHIR, Shuja. communication personnelle, s.d. ; Sources de sites web et dates de consultation variées (à être confirmées). Utilisé sous toutes réserves.