Bashir Carpets
ACCUEIL     TAILLES     COLLECTIONS      SERVICES     SOLDES      À PROPOS     CONTACT      FR     EN

Savonnerie- Circa 1960 : 13' x 9'11"

Savonnerie- Circa 1960 : 13' x 9'11"

Savonnerie- Circa 1960 : 13' x 9'11"
Savonnerie- Circa 1960 : 13' x 9'11"
Savonnerie- Circa 1960 : 13' x 9'11"

Quel est le prix?

NomSavonnerie- Circa 1960
Dimensions en pieds13' x 9'11"
Dimensions en mètres3.96 x 3.02
Matière100% Laine pure
Type de fabricationNoué à la main
Type de noeudsPersan (Senneh)
Pays de fabricationChine
Origine du designEuropéen (Français)
ConditionSemi-antique en excellent état.
Numéro de référenceSEK21103021F
DES TAILLES SUR MESURE SONT DISPONIBLES PAR COMMANDE SPÉCIALE
VEUILLEZ S.V.P NOUS CONTACTER AFIN DE VÉRIFIER LA DISPONIBILITÉ
Les photos sont présentées à titre indicatif et leurs couleurs ne sont pas nécessairement exactes.
Chaque tapis est de la plus haute qualité dans sa classe. Il est sélectionné pour vous par la famille Bashir.
Un bref aperçu des tapis Savonneries

Atelier de tapis SavonnerieL'aube de l'histoire des tapis en France est étroitement liée à deux ateliers de tissage, Savonnerie et Aubusson. Il existe des références à des tapis ayant été tissés en France avant le 17ème siècle, mais aucun n'a été retrouvé. L'action d'Henri IV de France d'accorder un permis à Pierre Dupont, en 1608, pour fabriquer des tapis Savonnerie est similaire à l'établissement d'ateliers à la cour par les Mughals et les Safavids, dont l'objectif commun était de produire des œuvres d'art exceptionnelles. En 1627 Louis XVIII accorda à Dupont (1577-1640) et son apprenti Simon Lourdet (mort en1671) le 'privilège' royal de tisser des tapis. Ils s'établirent donc dans une ancienne usine de savon, d'où le nom de Savonnerie, qui a rapidement été associé à tous les produits de la fabrique - tapis, panneaux et tentures - tous créés exclusivement pour la cour. Dès le début, des créateurs ont été employés pour concevoir les motifs, tous de style européen. À la différence des premiers tapis Américains ou Anglais, il semble que la Savonnerie n'ait jamais tenté d'imiter le style Oriental. Une loi fut promulguée pour interdire l’importation de tapis venant d'Orient afin de préserver les ateliers de la Savonnerie, qui s'est vu attribuer le monopole du tissage de tapis au nouage fin.

Les tapis de la Savonnerie du 17ème siècle sont synonymes d'une grande opulence, largement expliquée par les affinités de la cour avec la fabrique. Jusqu'en 1768 l'usine a travaillé principalement, voire exclusivement pour la cour, ne produisant que des tapis tissés. La richesse des couleurs utilisées, associée à la technique suprême avec laquelle acanthes (variété de plante vivace), motifs classiques et motifs floraux sont assortis, crée un effet somptueux digne de toute maison royale. En 1663, Colbert, un des ministres de Louis XIV, a stipulé qu'un peintre de l'Académie Royale devait superviser la conception des tapis et enseigner le dessin au personnel chaque mois. Plusieurs peintres importants ont ainsi travaillé avec la Savonnerie, notamment Charles Le Brun et, plus tard au 18ème siècle, François Boucher.

Pendant la seconde partie du règne de Louis XIV, les guerres ont été source de difficultés économiques pour le pays, en grande partie responsables du déclin de la fabrique entre 1690 et 1712. Cependant, elle a par la suite repris vie et a produit des tapis plus féminins, assortis aux styles artistiques dominants dans ce secteur. Les couleurs tendres, les fleurs délicates, les guirlandes de fleurs et les rubans y sont alors courants. L'apogée de la fabrique se termine et vers le début du 19ème siècle, les tapis Aubusson, moins dispendieux, devinrent populaires. Bien que Napoléon ait fait appel à la fabrique pour tisser de beaux tapis de style Empire, en 1825, la Savonnerie s'associa à la fabrique de tapisseries Gobelin, et son indépendance prit fin. Pour apprendre plus sur l'histoire des tapis de style français, veuillez visiter notre section: tapis français

Sources et inspiration : BÉRINSTAIN, Valérie, et al. L'art du tapis dans le monde, Paris, Mengès, 1996, 378 p. ; JERREHIAN JR., Aram K. A. Oriental Rug Primer, Philadelphie, Running Press, 1980, 223 p. ; HERBERT, Janice Summers. Oriental Rugs, New York, Macmillan, 1982, 176 p. ; HACKMACK, Adolf. Chinese Carpets And Rugs, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1980, 45 p. ; DE MOUBRAY, Amicia. et David BLACK. Carpets for the home, London, Laurence King Publishing, 1999, 224 p. ; JACOBSEN, Charles. Oriental Rugs A Complete Guide, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1962, 479 p. ; BASHIR, Shuja. communication personnelle, s.d. ; Sources de sites web et dates de consultation variées (à être confirmées). Utilisé sous toutes réserves.

À propos des tapis antiques

Les tapis antiques, qui datent d'au moins cent ans, sont faits de laine travaillée à la main et de teinture naturelle ; ils possèdent une surface plus lumineuse et animée, ce qui donne une illusion de profondeur. Les tapis fabriqués il y a entre 50 et 99 ans sont considérés comme étant semi-antiques.

Les designs de tapis orientaux et persans du 20e siècle ont lentement commencé à se transformer ; plus l'influence occidentale s'installait dans le Moyen-Orient, plus les cultures originaires perdaient de leur influence; leur habilité à conserver des designs traditionnels diminua en même temps que leur habileté à préserver des techniques d'artisanat traditionnelles.

Pour cette raison, la différence entre les tapis antiques et les pièces qui firent fabriquées plus tard ne se distingue pas uniquement en nombre d'années ; il s'agit plutôt d'une véritable distinction dans la qualité, et ce, sur plusieurs niveaux.

Conseils pour les collectionneurs
  • Les tapis antiques sont faits généralement de laine, de coton et de soie. Les nouveaux tapis sont faits à partir d'une variété de fibres telles que le coton mercerisé, la fausse soie, le mélange de soie et à partir de fibres artificielles telles que l'oléfine.

  • Si le tapis possède des signes d'usure, mais demeure de couleur vive; ceci est un indice que c'est un véritable tapis antique.
  • À des fins d'assurances, vous devriez toujours demander à obtenir un certificat d'authenticité d'un marchand. Celui-ci devrait inclure les informations suivantes: la grandeur, l'origine, l'âge, le style, le matériel, le nombre de nœuds par pieds carrés, la condition et la valeur estimée du marché.

  • Un véritable tapis oriental ne possède pas de marque et n'est pas tufté à la main.





Sélection divers:
Daulatabad Bashir: 12' x 8'6"
Daulatabad Bashir

12' x 8'6"
Boukhara Pende : 10'4" x 8'3"
Boukhara Pende

10'4" x 8'3"
Kélim Navajo: 13'2" x 10'4"
          Kélim          

13'2" x 10'4"
Caméléon : 10'5" x 8'
       Caméléon       

10'5" x 8'
Bakhtiar - circa 1950 : 13'3" x 10'3"
         Bakhtiar         

13'3" x 10'3"
Aubusson de Versaille : 4'11" x 3'2"
Aubusson de Versaille

4'11" x 3'2"
Isfahan : 8'10" x 6'1"
           Isfahan           

8'10" x 6'1"
Oushak: 6' x 6'1"
Oushak

6' x 6'1"


               POLITIQUE PRIVÉE   |   TERMES D'USAGE   |   TÉMOIGNAGES  |   © DROIT D'AUTEUR 1997-2017 TAPIS D'ORIENT BASHIR               
CERTAINS IMAGES DU DIAPORAMA PROVIENNENT DE LA REVUE ARCHITECTURAL DIGEST, HOUZZ, PINTEREST & ICONS8.COM.