Lavar Kerman

12'2" x 9'

Lavar Kerman : 12'2" x 9'

Lavar Kerman : 12'2" x 9'
Lavar Kerman : 12'2" x 9'
Lavar Kerman : 12'2" x 9'
NomLavar Kerman
Dimensions en pieds12'2" x 9'
Dimensions en mètres3.71 x 2.74
Matière80% soie pure, 20% laine pure
Type de fabricationNoué à la main
Type de noeudsPersan (Senneh)
Pays de fabricationPakistan
Origine du designPersan
ConditionNouveau, unique en son genre
Numéro de référenceSEK2502136F
DES TAILLES SUR MESURE SONT DISPONIBLES PAR COMMANDE SPÉCIALE
VEUILLEZ S.V.P NOUS CONTACTER AFIN DE VÉRIFIER LA DISPONIBILITÉ
Les photos sont représentatives et leurs couleurs ne sont pas nécessairement exactes.
Chaque tapis est de la plus haute qualité dans sa classe. Il est sélectionné pour vous par la famille Bashir.
Un bref aperçu des tapis Kerman

Bien que Marco Polo mentionne avec admiration l'art de la broderie de Kerman, on sait peu de choses sur la production de tapis au sud de la Perse avant le XVIe siècle lorsqu'elle avait deux capitales, Suryan dans la province de Seistan et Bardachir. La première n'existe plus et la seconde est connue aujourd'hui sous le nom de Kerman.

Jusqu'à la pacification, par le premier Chah de Persem, soit Abbas 1er, des tribus guerrières Zulgadr et Afchar qui contrôlaient la Perse méridionale, l'anarchie régnait dans une grande partie de la région. Les tapis de cette provenance étaient néanmoins très prisés dès cette époque. On rapporte ainsi que schah Abbas le Grand avait offert des tapis de Kerman brodés d'argent et d'or à l'ambassadeur ottoman, et Abu al-Fadl. Le premier ministre et biographe d'Akbar, mentionne Kerman parmi les quatre centres qui continuèrent à exporter des tapis vers l'Inde après l'établissement des manufactures mogholes. Ils n'échappèrent pas non plus aux européens. Un contemporain, Engelbert Kaempfer, observa des tapis de laine à motif animalier de cette origine lors d'une réception à la ville de Isfahan en Iran en 1684.

Les témoignages de deux autres marchands voyageurs du XVIIe siècle, le chevalier Chardin et Jean-Baptiste Tavernier, confirment que des tapis de qualité y étaient fabriqués. Cependant, tous deux estiment très supérieure la production de la province voisine du Seistan, le second émettant même l'opinion que les tapis de Suryan sont « les plus beaux de Perse ». Pour en savoir plus sur l'histoire des tapis persans, veuillez s.v.p visiter notre section: tapis iraniens.

Sources et inspiration : BÉRINSTAIN, Valérie, et al. L'art du tapis dans le monde, Paris, Mengès, 1996, 378 p. ; JERREHIAN JR., Aram K. A. Oriental Rug Primer, Philadelphie, Running Press, 1980, 223 p. ; HERBERT, Janice Summers. Oriental Rugs, New York, Macmillan, 1982, 176 p. ; HACKMACK, Adolf. Chinese Carpets And Rugs, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1980, 45 p. ; DE MOUBRAY, Amicia. et David BLACK. Carpets for the home, London, Laurence King Publishing, 1999, 224 p. ; JACOBSEN, Charles. Oriental Rugs A Complete Guide, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1962, 479 p. ; BASHIR, Shuja. communication personnelle, s.d. ; Sources de sites web et dates de consultation variées (à être confirmées). Utilisé sous toutes réserves.

Demande de prix

Veuillez prendre un moment pour remplir le formulaire ci-bas :

Demande de prix pour :

Numéro de référence :

Numéro de téléphone
Méthode préféré de contact
Commentaires

Faire une offre

Veuillez prendre un moment pour remplir le formulaire ci-bas :

Votre offre pour le tapis
Numéro de référence
Numéro de téléphone
Méthode de contact préféré
Commentaires