Bashir Carpets
ACCUEIL     TAILLES     COLLECTIONS      SERVICES     SOLDES     À PROPOS     CONTACT      FR     EN

Tapis orientaux en Europe

Les tapis orientaux ont débuté leur apparition en Europe après la Croisade du 11e siècle. Jusqu'à la moitié du 18e siècle, ils servaient surtout de décor sur les murs et sur les tables. À l’exception des scènes royales ou éclectiques, les tapis étaient considérés trop précieux pour être posés sur le plancher. C’est au début du 13e siècle que les tapis orientaux sont apparus dans les peintures (notamment celles provenant de l’Italie, des Flandres, de l’Angleterre, de la France et des Pays-Bas). Les tapis ayant un design d’inspiration indo-persan ont été introduits en Europe à travers des compagnies hollandaises, anglaises, et françaises de l’Inde de l’Est du 17e et 18e siècle.

Tapis orientaux dans les peintures de la Renaissance



Les tapis du Moyen-Orient, soit de l’Empire Ottoman, du Levant, de l’état Mamlouk de l’Égypte ou de l’Afrique du Nord, occupaient une place importante à titre décoratif dans les peintures à partir du 14e siècle. Plus de représentations des tapis orientaux de la Renaissance ont été conservées à ce jour que les tapis fabriqués avant le 17e siècle. Par conséquent, l’étude de ces peintures est importante afin de restituer l’histoire de la fabrication de tapis. De tels tapis étaient souvent intégrés dans l’imagerie chrétienne à titre de symboles de luxe et de statut du Moyen-Orient. Combiné avec les scripts pseudo-coufiques, un exemple intéressant de l’intégration des éléments occidentaux dans les peintures de la Renaissance et de l’influence islamique dans l’art chrétien émerge.



Tapis de prière anatolien


Tapis Crivelli Anatole


Tapis de phœnix et de dragon


Tapis Holbein


Tapis Konya


Vision de St-Augustine


Tapis turcs Henri VIII


Tapis de la maison Somerset


Sources et inspiration : BÉRINSTAIN, Valérie, et al. L'art du tapis dans le monde, Paris, Mengès, 1996, 378 p. ; JERREHIAN JR., Aram K. A. Oriental Rug Primer, Philadelphie, Running Press, 1980, 223 p. ; HERBERT, Janice Summers. Oriental Rugs, New York, Macmillan, 1982, 176 p. ; HACKMACK, Adolf. Chinese Carpets And Rugs, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1980, 45 p. ; DE MOUBRAY, Amicia. et David BLACK. Carpets for the home, London, Laurence King Publishing, 1999, 224 p. ; JACOBSEN, Charles. Oriental Rugs A Complete Guide, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1962, 479 p. ; BASHIR, Shuja. communication personnelle, s.d. ; Sources de sites web et dates de consultation variées (à être confirmées). Utilisé sous toutes réserves.





Sélection divers:
Jardins Kapisa : 10' x 8'3"
           Kapisa          

10' x 8'3"
Jijim : 6'10" x 5'1"
Jijim

6'10" x 5'1"
Règne animal du roi Salomon : 7'4" x 5'5"
Règne animal du roi Salomon

7'4" x 5'5"
Arts & Crafts de William Morris : 10'8" x 8'1"
Arts & Crafts de William Morris

10'8" x 8'1"
Isfahan - circa 1950 : 5' x 3'6"
Isfahan - circa 1950

5' x 3'6"
Kazakh Royal: 13'1" x 9'9"
Kazakh Royal

13'1" x 9'9"
Boukhara Shah Saloor : 4'1" x 2'7"
Boukhara Shah Saloor

4'1" x 2'7"


               POLITIQUE PRIVÉE   |   TERMES D'USAGE   |   TÉMOIGNAGES  |   © DROIT D'AUTEUR 1976-2018 TAPIS D'ORIENT BASHIR               
CERTAINS IMAGES DU DIAPORAMA PROVIENNENT DE LA REVUE ARCHITECTURAL DIGEST, HOUZZ, PINTEREST & ICONS8.COM.