Boukhara Tekke, circa 1920

5'9" x 4'7"

Boukhara Tekke, circa 1920 : 5'9" x 4'7"

Boukhara Tekke, circa 1920 : 5'9" x 4'7"
Boukhara Tekke, circa 1920 : 5'9" x 4'7"
Boukhara Tekke, circa 1920 : 5'9" x 4'7"
Boukhara Tekke, circa 1920 : 5'9" x 4'7"
Boukhara Tekke, circa 1920 : 5'9" x 4'7"
Boukhara Tekke, circa 1920 : 5'9" x 4'7"
Boukhara Tekke, circa 1920 : 5'9" x 4'7"
Boukhara Tekke, circa 1920 : 5'9" x 4'7"
NomBoukhara Tekke, circa 1920
Dimensions en pieds5'9" x 4'7"
Dimensions en mètres1.79 x 1.43
Matière100% laine pure
Type de fabricationNoué à la main
Pays de fabricationIran
Origine du designTurkmène
ConditionSeconde main, unique en son genre
Numéro de référenceV1812271f
DES TAILLES SUR MESURE SONT DISPONIBLES PAR COMMANDE SPÉCIALE
VEUILLEZ S.V.P NOUS CONTACTER AFIN DE VÉRIFIER LA DISPONIBILITÉ
Les photos sont représentatives et leurs couleurs ne sont pas nécessairement exactes.
Chaque tapis est de la plus haute qualité dans sa classe. Il est sélectionné pour vous par la famille Bashir.

Aperçu

Cette pièce aux tons chauds propose des motifs répétitifs de guls octogonaux complexes divisés symétriquement en quadrants. Chaque gul contient un motif à huit pointes émettant des projections à pointes. Chaque gul est relié aux guls voisins par des lignes horizontales et verticales qui traversent le champ du tapis. Des guls mineurs ressemblant à des croix occupent les espaces entre les rangées et les colonnes des guls majeurs Tekke. Cette pièce a été tissée avec une chaîne et une trame en laine. C'est une laine d'excellente qualité et résistante.

Plusierus bordures entourent le champ du tapis; le centre, la bordure plus large contient une série de formes octogonales. Les bordures externes en haut et en bas sont appelées le panneau large ou la jupe. Il contient un motif de diamant en crochet. Ses couleurs de fond sont rouge brique ou un vin foncé. Le Boukhara Tekke est le plus répandu des tapis turkmènes antiques et semi-antiques.

Un bref aperçu des tapis Boukhara

Marchandes de tapis Boukhara Boukhara (Bokhara) est un terme employé couramment en monde occidental lorsqu'on fait référence aux tapis faits par diverses tribus turcomanes en Asie centrale. Leur histoire remonte à des siècles. Les turcomans étaient situés au nord de ce qui est actuellement l'Afghanistan. Les turcomans. Au début du 20ème siècle, le nom Boukhara, une ville située en Ouzbékistan, a été attribué à ces tapis. Les turcomans constituaient un peuple travailleur qui échangeait ses produits pour de la nourriture et des vêtements qu'ils ne pouvaient pas produire eux-mêmes à l'époque. Par conséquence, leurs créations de tapis tissés à la main étaient souvent mises en exposition dans les bazars (marché où sont vendues toutes sortes d'objets) dans de nombreux villages dispersés à travers la région, incluant le village de Boukhara. Cette ville a servi de point de passage aux tapis turcomans en chemin vers l’ouest. De nos jours, les Boukharas sont considérés parmi les meilleurs tapis d’Afghanistan et du Pakistan, se distinguant par leurs noeuds extra fins et en raison de leur douceur au toucher, leur aspect soyeux et leur capacité à s'adapter à tout type d'environnement.

Les tapis Bokhara contiennent un motif répétitif appelé "gul" ou goulot en français, que l'on retrouve couramment sur son champ principal dans des tailles plus grandes et sur ses bordures dans des tailles plus petites. Un goulout (également orthographié gol, göl ou gül ) est un motif semblable à un médaillon que l'on retrouve généralement dans les tapis traditionnels tissés à la main en Asie centrale, en Asie occidentale et en certaines parties de l’Asie du Sud. Ces motifs sont d'origine très ancienne et animiste, pré-datant la période islamique et chrétienne. L'origine du terme est incertaine et il est contesté à ce jour. En farsi, la langue parlée dans l’Iran moderne, on dit qu’elle signifie "fleur" ou "rose". Dans la langue turque, le terme gül désigne une "rose", une "cocarde" ou même un "lac".

Le symbolisme derrière ce motif est également contesté. Les spécialistes du tapis l'industrie affirment qu'ils représentent les bijoux inspirés des pierres précieuses qui ornaient les couronnes et les murs des palais des empereurs moghols. C'est ce qui est dit en particulier pour les Boukharas produits en Afghanistan et au Pakistan, deux pays qui ont été gouvernés par l'empire moghol à la fin du 17 e et au début de 18 ème siècles. Certains spécialistes prétendent que les goulots plus ronds n’ont aucun lien avec la royauté de l’Empire moghol mais représentent plutôt des corps célestes tels que le soleil, la lune ou les étoiles. Ils affirment également que les goulots de forme plus géométrique, tels que ceux en forme de losange, désignent les femmes et que, lorsqu'ils sont attachés à d'autres goulots, ils signifient que les femmes et les hommes unissent leurs mains. Par conséquent, il reste à notre imagination de déterminer le sens réel de chaque variété. Pour voir plus de tapis Bokhara, nous vous invitons à visiter notre collection de "Tapis Boukhara”.

Sources et inspiration : BÉRINSTAIN, Valérie, et al. L'art du tapis dans le monde, Paris, Mengès, 1996, 378 p. ; JERREHIAN JR., Aram K. A. Oriental Rug Primer, Philadelphie, Running Press, 1980, 223 p. ; HERBERT, Janice Summers. Oriental Rugs, New York, Macmillan, 1982, 176 p. ; HACKMACK, Adolf. Chinese Carpets And Rugs, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1980, 45 p. ; DE MOUBRAY, Amicia. et David BLACK. Carpets for the home, London, Laurence King Publishing, 1999, 224 p. ; JACOBSEN, Charles. Oriental Rugs A Complete Guide, Rutland et Tokyo, Tuttle, 1962, 479 p. ; BASHIR, Shuja. communication personnelle, s.d. ; Sources de sites web et dates de consultation variées (à être confirmées). Utilisé sous toutes réserves.

À propos des tapis antiques

Les tapis antiques, qui datent d'au moins cent ans, sont faits de laine travaillée à la main et de teinture naturelle ; ils possèdent une surface plus lumineuse et animée, ce qui donne une illusion de profondeur. Les tapis fabriqués il y a entre 50 et 99 ans sont considérés comme étant semi-antiques.

Les designs de tapis orientaux et persans du 20e siècle ont lentement commencé à se transformer ; plus l'influence occidentale s'installait dans le Moyen-Orient, plus les cultures originaires perdaient de leur influence; leur habilité à conserver des designs traditionnels diminua en même temps que leur habileté à préserver des techniques d'artisanat traditionnelles.

Pour cette raison, la différence entre les tapis antiques et les pièces qui firent fabriquées plus tard ne se distingue pas uniquement en nombre d'années ; il s'agit plutôt d'une véritable distinction dans la qualité, et ce, sur plusieurs niveaux.

Conseils pour les collectionneurs
  • Les tapis antiques sont faits généralement de laine, de coton et de soie. Les nouveaux tapis sont faits à partir d'une variété de fibres telles que le coton mercerisé, la fausse soie, le mélange de soie et à partir de fibres artificielles telles que l'oléfine
  • Si le tapis possède des signes d'usure, mais demeure de couleur vive; ceci est un indice que c'est un véritable tapis antique.
  • À des fins d'assurances, vous devriez toujours demander à obtenir un certificat d'authenticité d'un marchand. Celui-ci devrait inclure les informations suivantes: la grandeur, l'origine, l'âge, le style, le matériel, le nombre de nœuds par pieds carrés, la condition et la valeur estimée du marché.
  • Un véritable tapis oriental ne possède pas de marque et n'est pas tufté à la main.

Demande de prix

Veuillez prendre un moment pour remplir le formulaire ci-bas :

Demande de prix pour :

Numéro de référence :

Numéro de téléphone
Méthode préféré de contact
Commentaires

Faire une offre

Veuillez prendre un moment pour remplir le formulaire ci-bas :

Votre offre pour le tapis
Numéro de référence
Numéro de téléphone
Méthode de contact préféré
Commentaires